tamilsex.monster bbw anal two in the ass fuck.

Volubilis à l’époque maurétanienne

Le site de Volubilis semble avoir été fréquenté d’une manière sporadique par les chasseurs-cueilleurs de l’âge paléolithique. A un moment avancé du Néolithique, probablement à la veille du Chalcolithique, il abrita vraisemblablement un hameau d’agriculteurs-pasteurs. On ignore la date à laquelle ce hameau fut abandonné.

C’est à une époque tardive, au cours de la seconde moitié du 2ème siècle avant J.-C., que fut fondée la ville maurétanienne de Volubilis par une communauté maure déjà imprégnée d’influences culturelles puniques. Cette influence se manifeste dans l’usage, sur les épitaphes de la fin du 2ème siècle avant J.-C., de l’écriture et de la langue puniques conjointement avec l’écriture libyque. Ces mêmes épitaphes nous apprennent que la ville disposait, à l’instar des villes puniques et punicisées, de suffètes, magistrats suprêmes élus par le conseil du peuple pour une durée déterminée et chargés de veiller à l’administration municipale.

Si d’autre part, le mobilier archéologique indique l’insertion de la ville dans les réseaux commerciaux méditerranéens du 1er siècle avant J.-C., la topographie et l’urbanisme de la ville à cette époque demeurent en revanche peu connus, et les traces d’habitations les plus anciennes ne sont repérées pour le moment qu’aux abords du Tumulus. Vers 38 avant J.-C., la ville a dû être assiégée et en partie détruite par l’armée de Bocchus le Jeune, appuyé dans son entreprise d’annexer la Maurétanie occidentale par le futur empereur Auguste. Sous le règne de Juba II, marqué par la paix et la sécurité, la ville de Volubilis va connaître un développement architectural et urbanistique important à la faveur de sa prospérité économique. Elle fut ainsi dotée d’une enceinte dont on a reconnu une partie dans le secteur du tumulus ainsi que de temples jumelés élevés sur podium à l’instar des temples gréco-romains ; ceux du forum devaient être associés à une place publique. A cette époque apparaît aussi un sanctuaire (première phase du temple B) du type « tophet » consacré à une divinité agraire, détentrice de fertilité et d’abondance. Il a dû être fréquentée à la fois par les habitants de la ville et ceux de sa « chora ». Comme toutes les villes de la Maurétanie occidentale à cette époque, Volubilis fut ouverte au commerce romain, favorisé par l’existence de colonies (Zilil, Banasa, Babba) fondées dès 33-27 avant J.-C. par le futur Auguste, et par la politique proromaine de Juba II et de Ptolémée. Les Volubilitains vont ainsi être progressivement gagnés par la romanisation. Certains parmi les notables de la ville reçurent dès cette époque la «civitas romana », et ce dans des circonstances qui restent indéterminées. L’un d’eux, le fameux Marcus Valerius fils de Bostar, contribuera, en sa qualité de préfet de forces auxiliaires, aux côtés des Romains à la répression d’Aedemon, qui s’est révolté suite à l’assassinat par ordre de l’empereur Caligula du roi Ptolémée.

 

Télécharger

xnx.social tiny stranded teen amateur receives a facial.