Temples

Les monuments cultuels de Volubilis sont bien répartis dans l’espace et bien représentés dans le temps. Certains de ces édifices témoignent d’une évolution continue depuis l’époque maurétanienne jusqu’à la fin de Volubilis romaine. A l’état actuel des fouilles, on dénombre au moins sept temples:

  • De l’époque maurétienne : Le temple A à l’est du capitole, le temple D à l’ouest du forum, les temples jumelés (G et H) dans le quartier ouest et le temple B qui a duré depuis l’époque maurétanienne jusqu’à l’époque romaine.
  • De l’époque romaine : Le capitole, la chapelle de Vénus à côté du capitole, le temple C à l’est du quartier du tumulus.
    La caractéristique majeure de ces différents monuments cultuels réside dans leur originalité qui reflète la technicité des constructeurs locaux et la variété des plans qui témoigne de la diversité des sources d’inspiration.

A l’époque maurétanienne les temples sont souvent installés sur podium, et possèdent deux cellae oblongues précédées d’un pronaos, accessible par deux escaliers. Le sanctuaire B qui se trouvait à l’écart de la ville sur l’autre plateau qui lui fait face à l’est, correspondait à une aire sacrée non construite où les fidèles déposaient des urnes contenant des offrandes animales ainsi que des stèles votives portant des représentations figurées et des symboles divins. Ce sanctuaire de type « tophet » est le seul qui soit attesté jusqu’ici au Maroc.

Le temple le plus imposant de l’époque romaine, le capitole dédié à la triade capitoline Jupiter, Junon et Minerve a été construit en 217 sous le règne de l’Empereur Macrin. Le temple est constitué d’un édifice à escalier avec 13 marches, entouré par une galerie d’arcade et composé d’une cella. Il est ouvert sur une aire rectangulaire à ciel ouvert renfermant au centre un autel.


Télécharger

Post navigation